Le point sur les légumineuses

Les légumineuses sont des plantes dont les fruits sont contenus dans des gousses.
Elles sont considérées comme des féculents car elles sont riches en amidon, un glucide végétal présent également dans certaines céréales (maïs…) et dans les tubercules (pommes de terre, manioc…)

On distingue les légumes secs ou légumineuses et les légumes verts.

Les lentilles sont parmi les légumineuses les plus courantes en France. La lentille verte du Puy bénéficie d’une AOC. Elles sont plus digestes que la plupart des autres légumineuses et sont riches en fer. En Inde, elles font partie intégrante de l’alimentation de base.

Les pois sont généralement consommés frais. Les pois cassés en revanche sont des petits pois frais qui ont été séchés et débarrassés de leur enveloppe. Ils sont riches en protéines et ont saveur très marquée.

Les pois chiches sont originaires du bassin méditerranéen où ils sont consommés sous de nombreuse formes : purées, houmous, salades, couscous… Ils sont riches en glucides, mais aussi en protéines, minéraux et vitamines.

Les fèves sont originaires d’Asie et du Moyen orient et poussent très bien sur le pourtour méditerranéen, notamment dans le sud de la France. Elles contiennent beaucoup de fibres et sont une excellente source d’acide folique.

Les haricots consommés en France sont d’une multitude variétés : coco, haricot rose, noir ou rouge… Ils contiennent de 15 à 25% de protéines et sont eux aussi riches en fer, en minéraux et vitamine B9 (folate).

Les haricots mungo, qui une fois germés donnent les fameuses pousses de soja.

Le soja est effectivement une légumineuse. Originaire d’Asie, 80% de sa production est désormais située sur le continent américain (Etats-Unis, Brésil et Argentine). Une grande partie de la production est OGM, avec des semences détenues par Monsento.

Le lupin, de culture facile et se passant facilement de traitements, est à l’instar du soja très utilisé pour l’alimentation du bétail. Il en existe de nombreuses variétés, mais la majorité sont toxiques. Les variétés consommables restent allergènes (allergie croisée avec les arachides).

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Célia dit :

    Ton site est super! Bravo!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s