Un faux besoin

Ils ont entrés dans notre vie depuis si longtemps qu’on ne se souvient même plus comment. Tout le monde les utilisent, personne ne les remets en question et pourtant, ils ne sont qu’un faux besoin, créé de toute pièce par une industrie assujettie à la croissance et basée sur la consommation. J’ai nommé… les mouchoirs jetables.

Avant de commencer à râler et à déballer un argumentaire basé sur l’hygiène (qui a été inventé de toute pièce par… les fabricants eux-mêmes), répondez en toute sincérité à cette question :

Est-ce qu’il vous arrive de glisser le mouchoir dans votre poche pour vous en resservir plus tard ?

Je prends les paris, vous devez être dans les 90% à avoir répondu oui. Et parmi ces 90%, je suis certaine que 100% ont déjà connu le drame du mouchoir oublié qui se déchiquette au cours d’une lessive et inonde votre garde-robe noir éclat de milliers de minuscules morceaux blancs. J’ai bon ?

Je n’ai pas besoin d’argumenter très longtemps, car vous utilisez déjà des mouchoirs à usage multiples et vous les laver déjà (accidentellement, certes). Maintenant, je vais vous apprendre une toute petite chose que m’a enseigné ma grand-mère : la chaleur du fer à repasser tue les microbes et les bactéries. On peut donc avoir un mouvoir lavable désinfecté entre chaque usage.

Aucune lessive supplémentaire n’est exigée, ça passe avec tout (on évite quand même la housse de couette, ils ont le chic pour se glisser tout tout au fond). Si on fait tourner un sèche linge (parce qu’en hiver faire sécher deux alèses, deux draps, deux draps housses et trois taies d’oreiller c’est transformer son salon en bal des fantômes), ça passe au sèche linge. Le reste de l’année une pieuvre à sous-vêtements est un accessoire généralissime pour étendre ça rapidement. Alors, oui pour les grandes paresseuses du repassage comme moi c’est un travail terriiiible qui me prends environ 5min par semaine, en période rhume uniquement (je ne désinfecte pas mes mouchoirs-allergie, ils n’ont pas plus de germes qu’une quelconque serviette de toilette).

Alors, qui a envie de se libérer des industriels et de leurs faux besoins ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s